Rechercher
  • MamPlumes

Qui a peur du Grand Méchant Loup ?

"C'est pas nous, c'est pas nous." Mouai... Qui de nous n'a pas eu droit à son lot des "1ère peurs de l'enfance" ? Et bien souvent le premier a les effrayé c'est le loup tapi dans la forêt ! Et si je vous parlais de cette période que nous avons nous même traversée avec notre Lili, y a quelques années, de ses réveils terrorisés et des astuces trouvées pour l'apaiser !



A l'âge où leur imagination se développe à grands bonds, il n'est pas rare que nos chérubins se mettent à trembler le soir venu... Après avoir passé la journée à refaire leur monde au milieu des fées et des chevaliers, il n'est pas facile pour eux à l'heure du coucher de dissocier leurs contes de la réalité... et encore moins quand il s'agit d'un animal poilu aux dents acérées, qui vit non loin dans la forêt !


Comment aurions-nous pu échapper à cette peur incontrôlée du Grand Méchant Loup, quand on connait l' imagination débordante de notre fée ? Il faut dire que mademoiselle a commencé très tôt à se/nous raconter des histoires abracadabrantes... Pas étonnant qu' à la tombée de la nuit, Dragons, monstres et loup garou venaient l'embêter au fond de son lit !



Je me rappelle encore de ses nuits, réveillés par ses cris de petite fille terrorisée par un loup caché dans la penderie, à la retrouver au fond de son lit, paniquée et en pleine suée... Des heures à la rassurer en lui montrant que le placard n'était pas habité, la blottir contre nous jusqu'à bien souvent s'endormir l'un contre l'autre... recroquevillée dans son petit lit ou pour papa carrément finir sur le tapis !


Bien sûr ses premières peurs sont apparues à l'orée de ses 3 ans et quelques semaines après l'arrivée de son petit frère... Tiens, tiens... Sans doute, sa façon à elle d'attirer notre attention et de nous garder rien que pour elle !

Mais au delà de ça, c'est aussi l'âge de l'apparition des angoisses nocturnes qui font parties du développement "normal" de l'enfant m'a-t-on dit au laboratoire du sommeil où je travaillais... Et comme conseils donnés : ne pas s’inquiéter, ça va passer...L'accompagner en la ramenant à la réalité... Dédramatiser"


Ok, on n'est pas du genre à s’inquiéter mais par contre on commençait sévèrement à être épuisés, alors on a pris le temps, pour elle, pour nous ...De lui parler, de la rassurer...

Au moment de la crise, pas grand chose à faire si ce n'est : l'apaiser, la câliner et bien lui montrer que ses peurs n'étaient que dans sa tête et qu'il n'y avait rien sous sa couette !

Puis le lendemain et au quotidien, revenir sur cette peur et travailler ensemble pour l'aider à se volatiliser ...


On s'est appuyer pour cela sur de nombreuses et bien jolies lectures ...



* D'abord avec les P'TIT LOUP tout à fait accessible pour de jeunes enfants (dés 2 ans) et notamment le conte de "P'tit Loup a peur du noir" qui évoque simplement les angoisses du soir, de la séparation... tout en montrant un petit Loup tout mignon qui lui aussi a peur le soir quand il se retrouve dans le noir... Une jolie petite histoire qui a bien fonctionné avec notre fée, qui s'est même prise d'affection pour ce petit compagnon aux nuits agitées !



* Dans la même collection AUZOU, on trouve la suite des aventures de P'tit Loup qui grandit comme nos petits (dés 4ans) avec Lou le Loup et tout un florilège d'histoires sympathiques pour continuer à apprécier notre copain de la forêt en abordant avec lui les thèmes de la vie : solidarité, confiance en soi, amitié, ... De quoi leur offrir de belles nuitées ;-)



* Sinon, nous avons eu aussi un gros coup de cœur sur "Le loup en slip"... Découvert un peu plus tard avec mon petit gars, ce qui n'a pas empêché toute la tribu de s'y penché dessus :-)

Un Magnifique conte pour en finir avec la peur du loup, où le sujet est traité avec légèreté et humour ...

On nous explique ici pourquoi le loup hurle le soir, assis dans le noir sur son rocher, au fond de la forêt... Mais aussi pourquoi il porte ce drôle de slip ?!?

Qu'est-ce qu'on a pu rigolé avec mes lutins autour de cette histoire... Après cela, notre ami le Loup Garou a perdu toute crédibilité et s'en était fini des cauchemars !!!


A l'époque, nous avions aussi amené Lili, voir un merveilleux spectacle dans un petit théâtre Grenoblois "Le loup qui avait peur de tout". Encore une jolie façon de partager ensemble un moment maman/fillette et de pouvoir casser l'image du loup & la vilaine bête !



Après cela, la peur du loup s'est envolée et nous avons retrouvé une petite fille apaisée et de douces nuitées. On en a bien profité mais pas assez ; ce fut de courte durée...

Notre petite fée ayant une sensibilité exacerbée et une sacrée dose d'imagination : s'en est suivi la peur du noir et bien d'autres cauchemars... mais ça c'est une autre histoire !


La clé dans tout ça, reste la patience évidemment et le temps... Celui que l'on prend avec nos enfants pour comprendre ce qui se cache derrière leur peur, pour les aider à les apprivoiser et les affronter !


A tous ces parents épuisés par leurs nuits agitées mais qui ne cessent de les regarder rêver.


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout