Rechercher
  • MamPlumes

Ce jour où tu es né...

Mon poupon adoré vient de souffler sa deuxième bougie et maman ressent comme une grosse vague de nostalgie... Je n'ai pas vu le temps défilé, que dis-je filé à ses côtés... Et quand je rembobine les mois passés et revois sa petite bouille de bébé, ça me donnerait presque le tournis... Et si on revivait cette folle et douce journée où tu es né mon chéri, au moins le temps d'un récit !



Ce jour où tu es entré dans nos vies, un instant unique plein de magie...

Une troisième grossesse assez fantastique dont je me suis délectée de chaque instant où nous ne faisions qu'UN car je savais que ce serait les derniers... Cet état d'osmose, cette communion entre toi et moi à travers le bidon, oubliant tous les petits maux quand on est en mode cachalot... Quel bonheur, vivre au rythme de tes mouvements, laisser son imagination planer sur le petit être qu'on est entrain de façonner...

Alors ce jour où tu as décidé de pointer ton petit nez, je n'étais pas affolée... peut être un poil excitée à l'idée de te rencontrer ! Assez décontractée, j'ai prévenu papa que tu avais percé la coquille et qu' il vaudrait mieux pas trop traîner, éviter les heures sup et rentrer...



Voilà déjà plusieurs jours que je déambulais avec une démarche d'oie gavée... et pourtant en cette fin d’après-midi du 9 Juin, quand le goutte à goutte s'est lancé, il m'a fallu quelques heures pour réaliser que la poche des eaux s'était fissurée. Et oui cette fois, j'ai fait les choses bien en évitant d'inonder le tapis de la salle de bain. Prévenue tata que le grand jour était arrivé et que sa garde pour veiller sur la tribu allait commencer !


L'homme rentré, les contractions étant plutôt calmes, nous avons mangé en famille tranquillement, en expliquant aux enfants que leur petit frère arriverait dans la nuit. Et qu'au réveil c'est leur tata qui serait là... Ils étaient tout fous de joie !

Après une série de questions/réponses : "par où il va sortir le bébé? Ça fait mal ?" - eh non du tout mes chéris, pensez-vous... "Est-ce qu'il a déjà un ptit slip, le ptit frère ? lol "

Ils se sont finalement endormis paisiblement et comme si tu avais attendu le bon moment, nous sommes rentrés dans le vif du sujet !


Les contractions se sont mises à picoter.. J'ai appelé la maternité, histoire de voir ce qu'il en pensait.. "3eme enfant ? oh ben, je serais vous je bouclerai la valise et partirai sur le champs". Précisons que nous sommes à 30 minutes de la mat et que j'étais déjà bien avancée au dernier examen gyneco... C'est rigolo, pour le 1er bébé on est toujours plus pressé !!!


22h30 - FLICFLACFLOC, bon ben cette fois plus de doute c'est le moment d'y aller... Ça pousse sévère contre le périnée... ouf, tata vient de se garer.. On file les transmissions vite fait bien fait, et nous voilà prêts à décoller : ça tombe bien ça commence à swinguer là dedans, on dirait que tu es pressé de nous rencontrer ! On chante en chœur sur la route avec le chéri, "Relax take it easyyyyyyyyy"... Ça aide à gérer le tsunami !


23h45 - Arrivée à la maternité à pas d'escargot, on avance mollo-mollo entre deux contractions ! Heureusement, nous sommes accueillis comme des rois : la nuit est calme pour les sages femmes, j'ai même le choix de la salle d'accouchement..

Le maïeuticien fait du zèle en commençant à discuter "et sinon, quel est votre projet de naissance, madame ? "

Alors comment lui dire qu'avant de discuter "projet", il faudrait peut être faire un état des lieux puisqu'il y a déjà eu un sacré dégât des eaux et que l'habitant a comme une envie pressante de faire son entrée...et moi d'être soulagée ! Précisons lui aussi que ce n'est pas mon premier locataire et qu'il semblerait que l'affaire soit déjà bien engagée...

"Une PERIDURALE s'il vous plait"


01h00 - Et oui en effet, on a déjà bien bossé mon bébé... Plus que la moitié du chemin avant de pouvoir te lover contre moi et le plus dur est fait, puisque l’anesthésiste ne va pas tarder à arriver ! Bon cette brave dame n'est pas des plus aimable compte tenu des circonstances pour lesquelles nous sommes réunis... Enfin peut-être l'avons nous sorti de ses rêveries et nous ne lui en tiendront pas rigueur car "oh bonheur la péri commence à faire effet, je me sens flotter". Miracle de la médecine, sentir son corps mais réussir à en dissocier la douleur !



Nous allons pouvoir reprendre un peu de forces tous les deux avant notre grand moment. D'ailleurs, tout est calme autour de nous, si paisible, comme si le temps s'était suspendu... il semblerait même que papa ait oublié pourquoi on est venu, le voilà qui pique du nez à mes côtés... Remarques, je me surprends moi même à somnoler..

"Hé Oh bébé c'est pas l'heure de roupiller ..."


02h30 - Notre sage Homme est de retour, il nous trouve tous assoupis, complètement détendus.. peut être un peu trop, on dirait que tu as décidé toi aussi de faire une pause ! Le travail avance plus doucement que prévu, nous allons pouvoir parler méthodes alternatives pour rebooster ta venue ! Un peu d’acupuncture ? Ça tombe bien, moi qui adore les aiguilles, recouvrez moi le corps de petits pics ..

"Et sinon chéri ça va ? Excuses moi de te déranger en plein somme mais pourrais-tu me rafraîchir un peu..." Allez un coup de brumisateur dans le museau et l'homme se recouche illico !


03h40 - Bon l'acupuncture c'est bien sympa mais ici on continue notre nuit, encore un petit centimètre de gagné mais on ne voit pas encore la ligne d'arrivée... C'est pas que je sois stressée, ni vraiment fatiguée mais peut être un poil impatiente de te rencontrer ! Alors je commence à te parler, te caresser à travers le bedon, te donner la force et le courage de cette dernière ascension... "Allez mon bébé vient jusqu'à nous, tu verras tu ne seras pas déçu". Et si on changeait de position ?


04h20 - Mister bébé me bascule alors sur le coté, une jambe en l'air ... quelle souplesse pour une baleine échouée ! Maintenant attendons que la loi de la gravité fasse son effet... Mon Homme pas stressé, a à peine émergé, juste le temps de m'hydrater !!! Je sens de nouveau un légère pression se réveillait... le temps défile, je t'imagine ... Là si prés, à deux doigts d'arriver... Comme l'impression de planer, de vivre l'instant au ralenti, un peu ensuquer par l'anesthésie, la fatigue de la nuit mais tenue par cette montée d'adré car je sais qu'on va bientôt se rencontrer mon bébé !


05h30 - Doucement mais surement... Finalement, nous qui nous attendions à un accouchement éclair pour ce petit dernier : tu nous laisses le temps d'apprécier chaque instant.. Tu nous prépares sans doute une entrée majestueuse ! L'Homme sage lui ne préfère pas trop que ça traîne car la poche s'est fissurée dans l'aprem et bébé n'est plus protégé alors zou une dose d'antibio.. Puis, cette fois on rigole plus : passage en position Lotus pour te faire glisser rapido !


Ah je sens qu'on y est, ça pousse de nouveau sévère... Non je n'ai pas mal, j'ai ma petite pompe magique en main pour réajuster si besoin... lol Et je te sens là tout prés, prêt à débarquer..

Papa est sorti de ses songes, main dans la main, prêt à m'accompagner, me supporter, me coacher ...


Mister B jette un œil. "Alors c'est le grand saut ?" Pas tout à fait, il faudrait d'abord évacuer les litres d'eau que maman a avalé... "Allez-y, on est plus à ça prés "! Après une grossesse, 2 ou 3 d'ailleurs, on perd toute pudeur ;-)



06h15 - ET puis tout à coup, comme une aspiration après le poids enlevé, une envie incontrôlable de POUSSER ... "Ah oui, cette fois il est lààààààà..." Pas le temps de dérouler le tapis rouge, juste assez pour renfiler des gants ... Çà y est mon amour c'est notre grand jour, celui qu'on ne vit qu'une fois (2 ou 3 tout au plus), dernier effort pour nous ... Faufiles toi, délivres toi mon trésor.. Comme si nous étions connectés, juste toi et moi : j'en oublierai presque le bras de papa que je suis entrain de broyer ! Ne rien lâcher, savoir que dans quelques minutes je vais t'attraper et découvrir ton joli minois... On y est, c'est la fin des ces merveilleux mois passés en tête à tête, finis de s'imaginer, on va enfin se rencontrer... je sens les larmes montées, là sur ces dernière poussées...



06h28 - Quand enfin Mister B nous dit "Allez venez l’attraper..il est là votre bébé"...

Ta petite tête est passée et main dans la main nous t'avons accompagné, extirpé de ta coquille, attiré jusqu'à nous mon petit babychou !!! Quel moment fou : Papa a été surpris, maman complètement envahie, que dis-je inondée... Tu nous as foudroyé : au premier regard nous étions conquis, amoureux pour la vie !

Autant de mignonnerie dans ce petit être que nous avons fait, nous sommes là gaga, béa, à se regarder avec ces yeux qui disent "c'est moi qui est fait ça" <3 On est resté bloqué là sur notre petit nuage, bouche bée des heures à te contempler : te voir ramper jusqu'à mon sein, ouvrir un petit œil curieux, bouger ta si petite main... Puis te confier à papa pour un moment en peau à peau sur son torse chaud... De là aussi le spectacle est si beau !


Pour l'heure il faut se reposer car en fin de journée, nous avons ton frère et ta sœur à te présenter... Nos trois merveilles réunis, le début d'une nouvelle vie ! Une avalanche d'émotions, une tempête de bisous va venir nous envelopper... alors profitons mon cœur devant tant de calme et de douceur !


Je t'aime plus que tout mon chéri, jusqu'aux étoiles et à l'infini <3




35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout